En France, la grève des médecins libéraux contre la dégradation de leurs conditions de travail

Les 1er et 2 décembre, pour la première fois depuis 2015, tous les syndicats de médecins libéraux en France appellent à la grève, réclamant à l’État d’investir massivement dans la médecine de ville. Journées à rallonge, surcharge administrative, impression de ne plus pouvoir faire leur métier correctement : ils préviennent que si leurs conditions de travail ne changent pas, la médecine de ville va mourir, faute de relève chez la jeune génération.

Publicité

Pour mieux comprendre la situation, nous avons suivi un médecin lors de ses consultations pendant toute une journée et rencontré un médecin généraliste qui a souffert d'un burn-out.